Les Eliotropes dans Dofus

le

Suite à notre visite à Ankama le lundi 24 novembre durant laquelle nous nous avons pu tester la nouvelle classe: les Eliotropes, voici mes sentiments à chaud, en attendant la vidéo qui devrait arriver prochainement.

Gameplay:

Le gameplay des Eliotropes est très intéressant, jouant avec des portails qui permettent de se déplacer rapidement, mais également de taper à travers (avec une augmentation des dégâts), soigner, etc… Cependant, les portails sont utilisables aussi bien par les alliés que les ennemis, et sont activables une fois par tour du personnage. Il est possible de poser 4 portails qu’il est impossible de retirer à moins d’en placer un cinquième (dans ce cas c’est le premier portail posé qui disparait). Les vecteurs de portée sont également reportés à travers les portail.

Prise en main de la classe:

Après la présentation des Game Designer assez impressionnante, nous sommes passé au test de la classe qui nous semblait difficile à aborder. Finalement, après 2-3 combats, les premières manipulations simples sont maîtrisées, et on peut déjà commencer à faire des choses intéressantes avec cette classe.

Background:

Nous avons eu le droit à un point de background sur les Eliotropes. Comme annoncé sur le site officiel, /!\ SPOILER /!\ les Eliotropes sont nés de l’esprit de Yugo lors de l’utilisation des 6 Dofus Eliatropes dans l’OAV 3 de Wakfu /!\ FIN SPOILER /!\ Cette classe apparait donc en 644 dans Dofus, sans connaitre ses origines (qui se trouvent dans le futur) à part quelques images de celui qu’ils appellent le Roi-Dieu (Yugo). Il n’est pas question du Monde des Treize car Yugo n’est pas considéré comme l’un des 12 dieux primordiaux, étant donné qu’il n’a été dieu qu’un court instant et dans le futur. Les Eliotropes cherchent donc leurs origines en se servant du Wakfu, qu’ils maitrisent naturellement sans savoir exactement ce qu’est cette énergie.

Avis:

Cette classe est une très grande profondeur et risque de modifier beaucoup de choses, surtout en PvP. Elle a un énorme potentiel de déplacement, de soin, et aussi des dégâts plus que convenables. Vous voulez placer une Colère de Iop à l’autre bout de la carte ? Vous avez un Eliotrope dans votre équipe ? Pas de problème ! Deux portails et c’est parti avec des dégâts multipliés jusque x3 !

Voilà quelques images en bonus, en attendant la vidéo